site optimisé:  HD 1920x1080
Navigateurs conseillés: Mozilla Firefox & Google Chrome


Pour information, le site comptabilise 41938 membres, le dernier inscrit est CG59 et il y a actuellement 40 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.

Message personnel....

Vendredi 19 septembre 2014 @ 13:55:14
Rechercher dans INFO

Petit mot personnel de votre Administrateur adoré  à destination de Madame MOINEAU.

Madame, 
J'ai bien noté votre "attachement" à ma personne.
Hélas j'ai beaucoup de travail pour le moment, sans parler du congrès national des Sapeurs-Pompiers ou encore le salon ExpoProtection.
Mais ne manquerai pas de revenir vers vous prochainement.

Merci

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

17:09:2014 Un incendie ravage la piscine de Valenciennes

Jeudi 18 septembre 2014 @ 05:31:43
Rechercher dans ACTUALITÉ


Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Comme voulu par l'USP et le SNES, l'agent de sûreté et de sécurité privée "à tout faire" est arrivé!

Mardi 16 septembre 2014 @ 05:35:57
Rechercher dans JOURNAL OFFICIEL
En effet, par arrêté du 5 septembre 2014 modifiant l'arrêté du 25 juin 2009 relatif au titre professionnel d'agent(e) de sûreté et de sécurité privée prévoit maintenant que les personnels travaillant pour les sociétés de gardiennage doivent:
 
"Assurer l'accueil, la surveillance et le bon usage d'un lieu, en garantissant une relation de service de qualité ET doivent maintenant être OBLIGATOIREMENT titulaire du SSIAP1.
 
 
Un moyen de contourner la loi qui interdit l'activilté exclusive de sécurité incendie aux sociétés de sécurité privée et de gardiennage!

Voici l'arrêté en question, publié ce jour au Journal Officiel:


Le ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social,
Vu les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;
Vu le code de la sécurité intérieure ;
Vu le décret n° 2005-1122 du 6 septembre 2005 relatif à l'aptitude professionnelle des dirigeants et des salariés des entreprises exerçant des activités de surveillance et de gardiennage, de transport de fonds, de protection physique des personnes et de vidéoprotection ;
Vu le décret n° 2009-137 du 9 février 2009 relatif à la carte professionnelle, à l'autorisation préalable et à l'autorisation provisoire des salariés participant aux activités privées de sécurité définies à l'article 1er, à l'article 11-8 et à l'article 20 de la loi n° 83-629 du 12 juillet 1983 ;
Vu le décret n° 2011-1919 du 22 décembre 2011 relatif au Conseil national des activités privées de sécurité et modifiant certains décrets portant application de la loi n° 83-629 du 12 juillet 1983 ;
Vu le décret n° 2012-870 du 10 juillet 2012 relatif au code de déontologie des personnes physiques ou morales exerçant des activités privées de sécurité ;
Vu l'arrêté du 2 mai 2005 relatif aux missions, à l'emploi et à la qualification du personnel permanent des services de sécurité incendie des établissements recevant du public et des immeubles de grande hauteur ;
Vu l'arrêté du 9 mars 2006 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu l'arrêté du 8 décembre 2008 portant règlement général des sessions de validation pour l'obtention du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu l'arrêté du 25 juin 2009 relatif au titre professionnel d'agent(e) de sûreté et de sécurité privée ;
Vu le référentiel emploi, activités et compétences du titre professionnel d'agent(e) de sûreté et de sécurité privée ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel d'agent(e) de sûreté et de sécurité privée ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative autres services aux entreprises, aux collectivités et aux particuliers du 20 mai 2014,
Arrête :

Article 1
L'article 1er de l'arrêté du 25 juin 2009 susvisé est remplacé par :

« Le titre professionnel d'agent(e) de sûreté et de sécurité privée est enregistré au répertoire national des certifications professionnelles pour une durée de cinq ans, au niveau V, et dans le domaine d'activité 344 t (code NSF), à compter du 1er mars 2015. »

Article 2


L'article 2 de l'arrêté du 25 juin 2009 susvisé est remplacé par :
« Le titre professionnel est composé des deux unités constitutives suivantes :
1. Assurer l'accueil, la surveillance et le bon usage d'un lieu, en garantissant une relation de service de qualité ;
2. Assurer la sécurité liée aux risques incendie ou d'origine accidentelle.
Elles peuvent être sanctionnées par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 9 mars 2006 susvisé.
Le référentiel emploi, activités, compétences et le référentiel de certification sont disponibles sur le site www.emploi.gouv.fr. »

Article 3


L'article 3 de l'arrêté du 25 juin 2009 susvisé est remplacé par :
« Les titulaires des certificats de compétences professionnelles obtenus antérieurement à la date d'entrée en vigueur du présent arrêté modificatif sont réputés avoir obtenu les nouveaux certificats de compétences professionnelles selon le tableau figurant ci-dessous.

 


AGENT(E) DE SÛRETÉ 
et de sécurité privée 
(arrêté du 25 juin 2009)

AGENT(E) DE SÛRETÉ 
et de sécurité privée 
(présent arrêté)

Assurer l'accueil, la surveillance et le bon usage d'un lieu, en garantissant une relation de service de qualité

Assurer l'accueil, la surveillance et le bon usage d'un lieu, en garantissant une relation de service de qualité

Assurer la sécurité liée aux risques incendie ou d'origine accidentelle

Assurer la sécurité liée aux risques incendie ou d'origine accidentelle

 

Article 4 


L'article 4 de l'arrêté du 25 juin 2009 susvisé est remplacé par :
« Les candidats au titre professionnel visés à l'article 1er de l'arrêté du 9 mars 2006 susvisé doivent satisfaire aux conditions fixées par le décret n° 2009-137 du 9 février 2009 susvisé. »

Article 5


L'article 5 de l'arrêté du 25 juin 2009 susvisé est remplacé par :
« L'obtention du titre professionnel d'agent(e) de sûreté et de sécurité privée ou du certificat de compétences professionnelles “Assurer la sécurité liée aux risques incendie ou d'origine accidentelle” est soumise à la condition de la production :


- du certificat “Sauveteur-secouriste du travail (SST)” en cours de validité ; et
- de la présentation du diplôme ou du procès-verbal d'examen et de l'attestation individuelle de résultats de la qualification “Service sécurité incendie et assistance aux personnes de niveau 1 (SSIAP1)” à jour de recyclage.


A défaut de production de ces pièces lors de la session de validation, les procès-verbaux mentionnés à l'arrêté du 8 décembre 2008 susvisé portent la mention suivante : “sous réserve de production du SST et du SSIAP1”.
Les candidats ont un délai de trois mois pour adresser ces pièces justificatives à l'unité territoriale de la DIRECCTE. »

Article 6


Les articles 6, 7, et 8 l'arrêté du 25 juin 2009 susvisé sont abrogés.

Article 7


La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié ainsi que son annexe au Journal officiel de la République française.

  • Annexe


    ANNEXE
    INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES


    Intitulé : titre professionnel agent(e) de sûreté et de sécurité privée.
    Niveau : V.
    Code(s) NSF : 344 t - Sécurité des biens et des personnes, police, surveillance.


    Résumé du référentiel d'emploi


    Dans le respect des réglementations, du code de déontologie, des procédures et des consignes, l'agent(e) de sûreté et de sécurité privée assure la sécurité des biens et des personnes et contribue à la protection de l'environnement par une surveillance et une sécurisation des espaces.
    En sûreté, l'agent(e) de sûreté et de sécurité privée assure la surveillance générale d'un site par des moyens humains et techniques afin d'éviter ou de limiter le risque de malveillance. Il (elle) fait respecter les conditions d'accès au site, accueille le public, informe et assiste les personnes. Il (elle) surveille les lieux et protège les personnes et les biens par une présence dissuasive. Il (elle) fait respecter le bon usage du lieu. Il (elle) s'affirme dans des situations difficiles ou conflictuelles et adapte son intervention à son interlocuteur afin de garantir une relation de service de qualité à la clientèle. Il (elle) détecte et signale tout comportement susceptible de provoquer des dommages corporels ou matériels. En fonction des anomalies ou des événements, il (elle) alerte sa hiérarchie et sollicite les services compétents.
    En sécurité, l'agent(e) de sûreté et de sécurité privée assure la sécurité incendie ou d'origine accidentelle. Il (elle) préserve la santé et la sécurité des personnes et protège les lieux afin d'éviter ou de limiter les dommages. Il (elle) détecte et signale tout dysfonctionnement susceptible de provoquer des dommages corporels ou matériels. Il (elle) gère les déclenchements d'alarme, intervient pour maintenir ou restaurer une situation, mobilise les services compétents selon les priorités définies par les procédures en transmettant aux interlocuteurs des informations précises. Il (elle) effectue les gestes de premiers secours sur une zone d'intervention définie.
    Tout au long de son service, il (elle) applique une démarche de prévention des risques et de protection. Il (elle) peut être amené à prendre les mesures qui s'imposent dans les cas d'urgence. Il (elle) maintient son poste de travail et son matériel en état de propreté et s'assure du bon fonctionnement des matériels et installations. Il (elle) effectue des interventions de premier niveau sur les installations et les équipements en conformité avec les consignes.
    Dans le cadre de la continuité de service, l'agent(e) de sûreté et de sécurité privée est en contact permanent avec ses collègues. Il (elle) communique par téléphone ou en face-à-face avec les clients, les intervenants et les services de secours. L'agent(e) de sûreté et de sécurité trace les événements quotidiennement sur le registre prévu à cet effet ou sur une main courante informatisée.
    L'agent(e) de sûreté et de sécurité privée exerce son emploi sous la responsabilité d'un hiérarchique. Il (elle) rend compte oralement et par écrit. Face à l'imprévu ou en cas de doute, il (elle) alerte sa hiérarchie et prend des mesures d'urgence dans les limites de ses attributions.
    L'agent(e) de sûreté et de sécurité privée travaille seul(e) ou en équipe sur plusieurs sites. Il (elle) porte une tenue adaptée à sa mission et des équipements de protection individuelle mis à sa disposition.
    L'agent(e) de sûreté et de sécurité privée détient une qualification en matière de secourisme.
    L'accès à l'exercice de l'activité privée de sécurité est réglementé et nécessite la détention d'une carte professionnelle. L'emploi de l'agent(e) de sûreté et de sécurité privée s'exerce dans des secteurs d'activités divers, dans le cadre d'une prestation externalisée ou non. L'amplitude horaire varie en fonction de l'activité de l'entreprise ou de la collectivité.
    L'agent(e) de sûreté et de sécurité privée peut exercer les activités liées à la sûreté et à la sécurité incendie sous condition de justificatifs de qualifications afférentes.
    Dans le secteur public, l'agent(e) de sûreté et de sécurité privée est soumis(e) aux conditions d'accès des agents de la fonction publique.


    Capacités attestées et descriptif des composantes de la certification
    1. Assurer l'accueil, la surveillance et le bon usage d'un lieu, en garantissant une relation de service de qualité


    Accueillir du public dans des conditions de sécurité et de service satisfaisantes, en restant attentif aux signes révélateurs de tension ou de danger.
    Prévenir par une attitude et une communication adaptées les situations de conflit et les traiter.
    Réaliser l'ensemble des actions en réponse à une alarme ou à une anomalie et alerter en cas de nécessité.
    Détecter des comportements ou actes pouvant affecter l'intégrité des personnes ou des biens et réagir de manière appropriée à la situation.
    Contrôler des personnes, des véhicules ou des marchandises manuellement ou à l'aide de matériels de détection.


    2. Assurer la sécurité liée aux risques incendie ou d'origine accidentelle


    Porter assistance, effectuer les premiers gestes d'urgence dans l'attente des secours spécialisés et faciliter leur intervention : compétence validée par le certificat « Sauveteur-secouriste du travail (SST) » (arrêté du 5 décembre 2002 relatif à la prise en compte des acquis pour les titulaires du certificat de sauveteur-secouriste du travail et pour les titulaires de l'attestation de formation aux premiers secours).
    Détecter des dysfonctionnements matériels ou techniques hors incendie et réagir de manière appropriée à la situation.
    Prévenir et réagir face à des problèmes incendie dans des établissements recevant du public et des immeubles de grande hauteur : compétence validée par le diplôme ou le procès-verbal d'examen et l'attestation individuelle de résultats de la qualification « Service sécurité incendie et assistance aux personnes de niveau 1 (SSIAP1) » (arrêté du 2 mai 2005 du ministère de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales relatif aux missions, à l'emploi et à la qualification du personnel permanent des services de sécurité incendie des établissements recevant du public et des immeubles de grande hauteur).
    Mettre en œuvre les mesures de prévention ou les moyens de protection liés aux risques professionnels ou majeurs.


    Secteur d'activité ou types d'emploi accessibles par le détenteur du titre


    Les différents secteurs d'activités concernés sont principalement :


    - le secteur privé : entreprises de sécurité privée (sites industriels, logistiques, commerciaux ou tertiaires ouverts ou non au public) ou services internes des entreprises (sociétés de gardiennage, grande distribution) ;
    - le secteur public ou parapublic : espaces administratifs ou équipements collectifs.


    Les types d'emplois accessibles sont les suivants :


    - agent de sécurité.


    Code ROME :
    K2503 - Sécurité et surveillance privées.
    Réglementation d'activités :
    Code de la sécurité intérieure ;
    Décret n° 86-1058 du 26 septembre 1986 relatif à l'autorisation administrative et au recrutement des personnels des entreprises de surveillance et de gardiennage, de transport de fonds, de protection physique des personnes, de recherches privées et de vidéoprotection ;
    Décret n° 86-1099 du 10 octobre 1986 relatif à l'utilisation des matériels, documents, uniformes et insignes des entreprises de surveillance et de gardiennage, transport de fonds, de protection physique des personnes, de recherches privées et de vidéoprotection ;
    Décret n° 2005-1122 du 6 septembre 2005 modifié pris pour l'application de la loi n° 83-629 du 12 juillet 1983 réglementant les activités privées de sécurité et relatif à l'aptitude professionnelle des dirigeants et des salariés des entreprises exerçant des activités de surveillance et de gardiennage, de transport de fonds, de protection physique des personnes et de vidéoprotection ;
    Décret n° 2009-137 du 9 février 2009 relatif à la carte professionnelle, à l'autorisation préalable et à l'autorisation provisoire des salariés participant aux activités privées de sécurité définies à l'article 1er, à l'article 11-8 et à l'article 20 de la loi n° 83-629 du 12 juillet 1983 ;
    Décret n° 2011-1919 du 22 décembre 2011 relatif au Conseil national des activités privées de sécurité et modifiant certains décrets portant application de la loi n° 83-629 du 12 juillet 1983 ;
    Décret n° 2012-870 du 10 juillet 2012 relatif au code de déontologie des personnes physiques ou morales exerçant des activités privées de sécurité ;
    Arrêté du 2 mai 2005 relatif aux missions, à l'emploi et à la qualification du personnel permanent des services de sécurité incendie des établissements recevant du public et des immeubles de grande hauteur.
    Autorité responsable de la certification :
    Ministère chargé de l'emploi.
    Liens avec d'autres certifications :
    Sans objet.
    Bases légales et réglementaires :
    Code de l'éducation, notamment les articles L. 335-5, L. 335-6, R. 335-13 et R. 338-2 ;
    Arrêté du 9 mars 2006 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministre chargé de l'emploi ;
    Arrêté du 8 décembre 2008 modifié relatif au règlement général des sessions de validation conduisant au titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.


Fait le 5 septembre 2014.


Pour le ministre et par délégation :

Le sous-directeur des politiques de formation et du contrôle de la délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle,

J.-M. Huart

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

ExpoProtection

Vendredi 05 septembre 2014 @ 13:06:24
Rechercher dans ACTUALITÉ

Comme les fois précédentes, SSIAP.COM est partenaire du salon ExpoProtection qui se tiendra du 4 au 6 novembre 2014, Porte de Versailles à Paris.

Tous les deux ans à Paris, Expoprotection rassemble les meilleurs spécialistes internationaux, les équipements et solutions les plus innovants de la prévention et de la gestion des risques.

Unique en France, l'offre est structurée autour de deux univers complémentaires :
- la zone Risques professionnels, naturels & industriels
- la zone Risques malveillance & feu

Pour réserver votre badge d'entrée gratuit il vous suffit de cliquer sur l'image ci-dessous:

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Association Bureau Enquête Incendie, on prend les mêmes et on recommence!

Mercredi 03 septembre 2014 @ 19:52:23
Rechercher dans INFO

C'est la rentrée pour tout le monde, y compris pour l'information!

A de nombreuses reprises nous vous avons alerté sur les graves dérives et abus de l'organe dirigeant l'association "Bureau Enquête Incendie - Fort de Domont" qu'on retrouve également au sein de la société de sécurité privée (société de gardiennage) AFEP - Fort de Domont.

Pour information: Suite à nos révélations, au moins 3 enquêtes judiciaires ont été ouvertes à l'encontre des dirigeants de cette association. Elles sont instruites par au moins 2 procureurs, le dossier est suivi par la Chancellerie et votre "Gentil Administrateur" a été auditionné (documents à l'appui) pendant 3 heures et 44 minutes par la PJ.

Aujourd'hui c'est un membre de SSIAP.COM qui nous transmet l'information (Merci):

Monsieur Éric Gouvernet (président de l'association) affirme que monsieur Hédy EL KHAZEN (vice-président de l'association) a suivi une formation en Recherche de Causes et Circonstances d'Incendie à l'Université de LAVAL à Québec.


Problème:
 Que cela soit en Prévention, en Sécurité ou en Investigation, l'université en question semble n'avoir jamais proposé aucune formation en matière d'incendie!

En voici la preuve (capture d'écran des émails envoyés par le membre SSIAP.COM, auteur de la découverte)


Autres informations et documents en rapport:

    1. Contrefaçons de supports de cours, cliquez ici
    2. AFEP - Fort de Domont, société de gardiennage: cliquez ici ou ici
    3. Usurpation du titre d'expert de justice, cliquez ici
    4. Le vice-président récupère à son profit des véhicules pourtant offerts à l'association, cliquez ici
    5. Utilisation frauduleuse du titre d'expert de justice, cliquez ici
    6. L'argent, du travail des bénévoles, détourné par le vice-président de l'association, cliquez ici
    7. Après nos révélations, des éléments de preuves disparaissent d'internet, cliquez ici
    8. La vérité qui dérange, cliquez ici
    9. Faux agrément ministériel, cliquez ici
    10. Faux et usage de faux, cliquez ici
    11. Fausse accréditation NFPA, cliquez ici
    12. Tenues Sapeurs-Pompiers sous l'Arc de Triomphe, cliquez ici

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

La sécurité contre l’incendie : faut-il changer de modèle ?

Vendredi 29 août 2014 @ 21:39:31
Rechercher dans ACTUALITÉ

Congrès 2014 des Sapeurs Pompiers (Avignon - Vaucluse)

Conférence prévention le jeudi 2 octobre 2014 de 9h à 12h.


La conférence prévention sera consacrée cette année à "La sécurité contre l’incendie : faut-il changer de modèle ?".

Ordre du jour : 

  • le modèle actuel doit-il évoluer ? le modèle britannique: travailler en amont pour éviter l’éclosion
  • l’ingénierie de la sécurité incendie 
  • présentation d’un cas concret : la solution du schéma directeur 
  • la mission interministérielle d’évaluation de la politique publique en matière de prévention dans les ERP et les IGH, synthèse et perspectives 
  • Synthèse et conclusion 

SSIAP.COM sera dans la salle! Et vous?

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Journée "Grande évacuation" des écoles primaires

Mercredi 27 août 2014 @ 05:21:25
Rechercher dans INFO


Depuis 2007, en octobre, le service de sécurité incendie de 
Drummondville tient une activité intitulée Journée grande évacuation pour les écoles primaires du territoire.

À bord de véhicules d’incendie, les pompiers visitent des écoles et assistent aux exercices d’évacuation. Par ailleurs, chaque classe remplit son formulaire d'autoévaluation selon six critères établis.

Un tirage au sort détermine une classe gagnante du « Pizza Party » au cours duquel les pompiers vont dîner avec les élèves. La mascotte du service de sécurité incendie remet aux enfants des surprises et des casques de pompiers. Les jeunes peuvent aussi visiter les camions et regarder les équipements des pompiers.

Hélas... Tout ceci n'est pas organisé en France et ce sont nos Cousins Québécois qui une fois encore nous démontrent la large culture de la prévention incendie qui s'apprend dès le plus jeune âge avec la participation de l'ensemble des enseignants, de l'administration, des parents et des Sapeurs-Pompiers.

Encore un GRAND BRAVO à eux!

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Modification de l'article DF4 de l'arrêté du 25 juin 1980 modifié

Mercredi 06 août 2014 @ 18:41:04
Rechercher dans JOURNAL OFFICIEL

Arrêté du 29 juillet 2014 portant modification du règlement de sécurité contre les risques d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public

Le ministre de l’intérieur,
Vu le code de la construction et de l’habitation, notamment l’article R. 123-12 ;
Vu l’arrêté du 25 juin 1980 modifié portant approbation des dispositions générales du règlement de sécurité
contre les risques d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public ;
Vu l’avis de la commission consultative d’évaluation des normes en date du 10 juillet 2014,
Arrête :

Article 1er. – Modification apportée au chapitre IV du titre I er du livre II du règlement de sécurité :
Dans l’article DF 4, paragraphe 3, les deux premiers tirets, « exutoires et volets », sont supprimés.

Article 2. – Le présent arrêté entre en vigueur le 1er septembre 2014.

Art. 3. – Le présent arrêté sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 29 juillet 2014.
Pour le ministre et par délégation :
Le sous-directeur des services d’incendie
et des acteurs du secours,
B. TREVISANI

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

"Fire Challenge" le jeu pour les "sans cerveau"

Vendredi 01 août 2014 @ 20:37:52
Rechercher dans ACTUALITÉ

Depuis le mois de juin 2014 un nouveau défi fait le tour du Web via les réseaux sociaux.

Son nom: "Fire Challenge"
Principe: Etre le plus con inconscient et se mettre le feu! 

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Faut-il équiper les services publics d'urgence avec le système "VIGIK"?

Jeudi 31 juillet 2014 @ 01:20:49
Rechercher dans JOURNAL OFFICIEL

Question publiée au Journal Officiel de l'Assemblée Nationale le : 23/07/2013 page : 7703
Réponse publiée au Journal Officiel de l'Assemblée Nationale le : 22/07/2014 page : 6236
Date de changement d'attribution : 03/04/2014
Date de renouvellement : 18/03/2014

Question:
Mme Marie-Anne Chapdelaine appelle l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur les conditions d'accès des services de secours départementaux aux immeubles d'habitations collectives, aujourd'hui de plus en plus sous contrôle d'accès. Afin de permettre la distribution du courrier, le groupe La Poste a mis au point un système électronique appelé « Vigik ». Le SDIS 35 a pris appui sur ce dispositif pour expérimenter sur une année - avec le concours du conseil général, de la ville de Rennes, des syndics et bailleurs sociaux - les commodités d'accès de ce dispositif, avec l'assistance de la direction technique du courrier du groupe La Poste. Un bilan positif, tant en termes de discrétion que de célérité, a été tiré. Aussi, deux questions se posent : les moyens réglementaires à mettre en œuvre pour rendre obligatoire la possibilité d'accès aux SDIS des parties communes des espaces privatifs notamment 
via le dispositif Vigik, la prise en charge financière des équipements et de leurs frais de gestion. Elle le remercie de lui préciser ses intentions sur ce sujet.

Réponse: La possibilité d'accès, limitée aux boites aux lettres privées et avec une autorisation, pour les opérateurs de services postaux et porteurs de presse reléve de l'article L. 111-6-3 du code de la construction et de l'habitation, repris à l'article L. 5-10 du code des postes et des communications électroniques. Ainsi, la réglementation en vigueur permet aux responsables de la Poste de choisir les moyens d'ouverture des portes d'accès aux immeubles. C'est à leur initiative que le dispositif de codage électronique « VIGIK » a été mis en place. S'agissant des services d'incendie et de secours, aucun texte n'impose aux propriétaires d'immeubles d'habitation l'installation d'un dispositif universel permettant aux sapeurs-pompiers d'accéder, en tout temps, dans toutes les parties de ces immeubles. En effet, l'article 17 de l'arrêté du 31 janvier 1986, modifié, relatif à la protection contre l'incendie des bâtiments d'habitation précise que « la construction doit permettre aux occupants, en cas d'incendie, soit de quitter l'immeuble sans secours extérieur, soit de recevoir un tel secours. » Cette dernière mesure trouve son application dans l'obligation de disposer de façades et de voies d'accès pour les engins de secours. Par ailleurs les services de secours ne peuvent pas, pour des raisons d'efficacité opérationnelle, détenir la totalité des différents dispositifs et clefs d'accès aux espaces communs des immeubles. Je précise que la réglementation pour les établissements recevant du public, comme celle des immeubles de grande hauteur, disposent notamment de conditions d'accès aux facades et de surveillance humaine pendant la présence du public. Ces dispositions prévoient l'accueil des services de secours. Le système « VIGIK » a été mis en oeuvre à titre expérimental, avec une application destinée aux sapeurs-pompiers, dans quelques villes, notamment en Ille et Vilaine. Ces expérimentations relèvent de la décision des Présidents des Conseils d'Administration des services d'incendie et de secours. Il n'est pas envisagé de modifier la réglementation en vigueur.

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Passepoil (liseré rouge) sur le pantalon des Sapeurs-Pompiers et autres

Mercredi 30 juillet 2014 @ 20:39:18
Rechercher dans INFO


Précisions
 suite à la photo présente dans notre Mini Quiz

Certains (re)lancent le débat du "Liseré rouge" en affirmant qu'il représente la Légion d'Honneur.

Cette affirmation, très ancrée chez les Sapeurs-Pompiers, est FAUSSE.

Le passepoil (liseré rouge) est apparu sur les tenues en 1826 alors que la Légion d'Honneur à été décernée à la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris 76 ans plus tard... le 14 juillet 1902, par le président de la République Émile Loubet.

En illustration à droite, un soldat de la Garde Nationale en 1870

Conclusion: Porter un pantalon avec un liseré rouge n'est en rien contraire à la loi. Chacun peut le faire librement et de nombreux modèles de vêtements et uniformes en sont dotés. 

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Jeu - Petit (très petit) quiz sur notre page Facebook

Mercredi 30 juillet 2014 @ 18:39:00
Rechercher dans INFO


Cliquez sur l'image pour accèder au Quiz "On a marché sur la lune" sur notre page Facebook. c'est l'été faut "rigoler"

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Laurent PRÉVOST a été nommé Directeur général de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises

Mercredi 30 juillet 2014 @ 17:08:15
Rechercher dans INFO


À la suite du Conseil des ministres du mercredi 30 juillet 2014, Laurent PRÉVOST, Préfet de la Martinique, en poste depuis mars 2011, a été nommé Directeur général de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises à l'administration centrale du Ministère de l'Intérieur.

Rappel: Le précédant Directeur général de la Sécurité Civile a quitté, à sa demande, ses fonctions et a été nommé Préfet par décret du 10 juillet 2014 

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

[Vidéo] 24 heures d'un Sapeur-Pompier de Paris

Mardi 29 juillet 2014 @ 17:07:50
Rechercher dans INFO


En opposition totale à certains qui ne cherchent qu'à s'enrichir en exploitant d'une façon trompeuse l'image des Sapeurs-Pompiers de France...

Voici, ci-dessous, une vidéo de promotion de la Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris (BSPP).


Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Rappel du Détecteur de fumée VESTA de FARE SHD

Samedi 26 juillet 2014 @ 15:21:54
Rechercher dans INFO


ALERTE DE SÉCURITÉ

SHDFare.jpg

Retrait du Détecteur de fumée VESTA de FARE SHD (groupe COFLEC / DEF)
Numéro de lot : BC0513093

Problème:
Non-conformité.

Où s'adresser:
Auprès du vendeur. 

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Sécurité Civile - Le nouveau QCM SSIAP3 (blanc) est disponible

Mercredi 23 juillet 2014 @ 19:09:57
Rechercher dans INFO


Le QCM "Chef de Service de Sécurité Incendie et d'Assistance à Personnes" (SSIAP3) blanc est mis à jour. Il est téléchargeable en cliquant sur le lien suivant.

Télécharger : Format xls [0,44 MB]

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Info BSPP - Feu de toiture se déclare dans le collège Molière à Ivry-sur-Seine

Mercredi 23 juillet 2014 @ 18:47:31
Rechercher dans ACTUALITÉ

Hier, en début d’après-midi, un violent feu de toiture se déclare dans le collège Molière à Ivry-sur-Seine (94). Suite à des travaux d’étanchéité sur une terrasse d’environ 500m2, une bouteille de butane explose, blessant les quatre ouvriers. Une seconde se produit à l’arrivée des secours. Un poste médical avancé est activé et un périmètre de sécurité est immédiatement établi autour du collège. Les bouteilles restant sur le toit sont mises à l’écart. L’incendie est maîtrisé en une vingtaine de minutes. Heureusement les ouvriers n’ont que de légères commotions et brûlures. Deux d’entre eux sont transportés à l’hôpital pour des examens complémentaires.

10488115_430572900415894_2241203996124599175_n.jpg
Ludivine Le Floch - Photo : Pascal Burner

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Bricolage : attention à l’installation d’appareils dangereux

Jeudi 17 juillet 2014 @ 19:25:27
Rechercher dans TEXTES & RÉGLEMENTS



Publié le 03.07.2014 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Le vendeur d’un appareil dangereux doit mettre en garde l’acheteur sur le respect des règles techniques d’installation et sur la nécessité de faire procéder à celle-ci par un professionnel ou une personne qualifiée. Il ne doit pas se contenter d’une simple information.

C’est ce que vient de rappeler la Cour de cassation dans une récente affaire opposant l’acheteur d’un foyer clos (insert) à une société spécialisée dans la vente de ce type de matériel.

L’acheteur avait lui-même procédé à l’installation de l’insert. Un incendie, ayant pour cause les mauvaises conditions d’installation de l’appareil, s’était aussitôt déclaré et avait partiellement détruit l’habitation.

La Cour d’appel avait déclaré le vendeur responsable du sinistre pour ne pas avoir mis en garde l’acheteur sur les règles techniques à respecter concernant la mise en place de l’appareil et la nécessité de recourir à un professionnel. Ce qui avait entrainé une installation défectueuse.

Le vendeur contestait la décision et soutenait qu’il avait rempli son obligation d’information en remettant au client une notice d’utilisation qui évoquait clairement les conditions d’installation et les dangers de l’appareil vendu.

Ce n’est pas l’avis de la Cour de cassation pour qui, lorsque le bien vendu présente un danger, la simple remise avec celui-ci d’une notice d’utilisation ne suffit pas. Le professionnel doit mettre en garde tout particulièrement l’acheteur contre le risque couru.

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

C.N.I.S - Monsieur Joseph VERFAILLIE est remplacé par monsieur Jean-Frédéric BISCAY

Samedi 12 juillet 2014 @ 11:50:50
Rechercher dans JOURNAL OFFICIEL
minisint.png
 

Par arrêté du ministre de l'intérieur en date du 25 juin 2014, l'arrêté du 18 septembre 2012 portant nomination à la Conférence nationale des services d'incendie et de secours est modifié comme suit :

M. Joseph VERFAILLIE est remplacé par M. Jean-Frédéric BISCAY.


Rappel: La loi de modernisation de la sécurité civile du 13 août 2004 a créé dans son article 44 la conférence nationale des services d'incendie et de secours (CNIS).

La Conférence nationale des services d'incendie et de secours, composée de membres des assemblées parlementaires, pour un quart au moins de représentants des sapeurs-pompiers volontaires et professionnels, de représentants de l'Etat et, en majorité, de représentants des conseils d'administration des services départementaux d'incendie et de secours.
La Conférence nationale des services d'incendie et de secours est consultée sur les projets de loi ou d'acte réglementaire relatifs aux missions, à l'organisation, au fonctionnement ou au financement des services d'incendie et de secours. Elle peut émettre des vœux.

Lorsqu'elle est consultée sur un projet de loi ou d'acte réglementaire ayant des incidences sur les missions, l'organisation, le fonctionnement ou le financement de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris ou du bataillon de marins-pompiers de Marseille, la Conférence nationale des services d'incendie et de secours associe à ses travaux, selon les cas, le préfet de police de Paris et le commandant de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris ou le maire de Marseille et le commandant du bataillon de marins-pompiers de Marseille, ou leurs représentants.

La composition de cette conférence, les conditions de nomination de ses membres et la durée de leur mandat sont fixées par décret en Conseil d’État. [interieur.gouv.fr]

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Des personnes handicapées intègrent un SDIS en tant que pompiers volontaires experts.

Samedi 12 juillet 2014 @ 11:38:14
Rechercher dans JOURNAL OFFICIEL

Pour la première fois en France, des personnes handicapées intègrent un SDIS en tant que #pompiers #volontaires #experts.

201407121834-full.jpg

Cela fait douze ans que chaque été, en juillet et août, un partenariat lie l'association Castel-Mauboussin et le Service départemental et d'incendie et de secours du Lot. Un avion de reconnaissance est loué par le Sdis et trois pilotes handicapés moteurs se relaient aux commandes pour effectuer une surveillance aérienne, afin de prévenir les feux de forêt.

Ce dispositif handi-aéro-surveillance qui fonctionne depuis 2002, était, déjà, innovant. Mais cette année le statut des pilotes, Philippe Carette, Éric Dabas, Nicolas Fouillet a changé. «Pour la première fois en France, des personnes à mobilité réduite intègrent un SDIS comme sapeurs-pompiers volontaires experts», expliquait hier le préfet, Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts lors de la présentation du dispositif sur l'aérodrome de Cahors-Lalbenque. Il s'exprimait aux côtés de Serge Rigal, président du conseil général, Jacques Pouget, président du Casdis et du colonel Bernard Tachet des Combes, directeur du Sdis du Lot. Cliquez ici pour lire la suite.

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Suivez nous...

Sur la lune!


A avoir !




Réglementation

Statistiques

Pages vues depuis Septembre 2005 : 35 068 772

  • Nb. de Membres : 41 938
  • Nb. d'Articles : 1 073
  • Nb. de Forums : 24
  • Nb. de Sujets : 14
  • Nb. de Critiques : 148

Top 20  Statistiques


Smartphones